Acte IV : Les fantaisies

Les romances du Train TER de 6h53 (première partie)

Les romances du Train TER de 6h53 (première partie)

Mesdames et Messieurs votre attention s’il vous plait, le train TER numéro 98256 à destination de Bâle, départ prévu à 6h53 partira voie 6 ! Mesdames et Messieurs nous vous rappelons que ce train TER, n’accepte pas les vélos en bagages accompagnés. Merci de votre compréhension.

Le train de 6h53 au départ de la gare de Strasbourg à destination de Bâle dessert les gares de Sélestat, Colmar, Mulhouse et de St louis. Et c’est ainsi que j’aime les matins remplis d’histoires et de péripéties. Cela rend mon voyage plus supportable, même parfois agréable.

Un matin, à peine étais-je assis dans le train que j’assistais à une première scène de romance. Assis à ma place habituelle, dans le sens de la marche, il y avait devant moi, sur ma droite, deux femmes, assises l’une derrière l’autre. Elles fixaient intensément l’extérieur. De l’autre côté de la vitre, deux hommes étaient postés sur le quai.

L’un fixait son amoureuse et le train qui allait bientôt l’emporter, l’autre, derrière, regardait les baisers que lui envoyait la deuxième femme. Comme un enfant, ce dernier faisait mine de les rattraper pour les mettre dans sa poche. Histoire d’en garder pour plus tard, au cas où il se surprendrait en train de penser à elle. Il lui resterait alors deux ou trois baisers dans la poche…

Mesdames et messieurs votre attention s’il vous plait, le train TER numéro 98256 à destination de Bâle va partir, prenez garde à la fermeture automatique des portes. Attention au départ !

Le sifflet de l’agent sur le quai retentit, les portes se fermèrent violemment, j’imagine que leurs cœurs ont tremblé… et si c’étaient leurs derniers baisers ? Et si ce matin marquait la fin de leur histoire amoureuse ? Triste séparation n’est-ce-pas ?

Alors que le train commençait à prendre son élan avant d’atteindre sa pleine puissance, le regard des deux femmes fixait la vitre, comme pour rendre moins douloureux ce voyage, qui allait peut être durer plusieurs jours, une journée, ou seulement quelques heures !

Je dois vous avouer que j’ai laissé échapper un léger sourire, exprimant ma pensée. « Oooh qu’est ce qu’ils sont mignons ! » */ Vous conviendrez que ce commentaire n’est franchement pas nécessaire, mais je le fais avant que vous ne le fassiez vous-même dans votre tête ! */

Après une expérience comme celle-ci, j’essaye toujours de me projeter dans une histoire de la sorte. Hélas pour moi je ne n’arrive pas à attraper la vague de mes derniers souvenirs d’amour. Malgré tous mes efforts… Je finis par conclure que ce manque de réussite est dû au fait que je ne sois pas Australien, blond aux yeux bleus (le rêve !) avec un collier autour du cou ! (tendance n’est ce pas !?) Prenant les vagues une par une comme des conquêtes amoureuses ! (Un jeu de mot assez évocateur, mais on va s’arrêter là !)

Pas de Commantaires

écrire une reponse