Acte IV : Les fantaisies

L’assoiffé des mots

L'assoiffé des mots

À toi l’assoiffé
Aux rêves malfamés,
Je dédie ces vers
Aux goûts amers !

Ces cocktails de mots
À la rime alcoolisée
Pour étancher les maux
De ta vie brisée !

Je suis le moine trappiste
D’un vaste monastère
Qui brasse des mots acides
Pour tes rêves austères !

Pour quelques pièces
Au comptoir des mots,
Tu goûteras l’ivresse
À la sueur de ta peau !

[A la carte]

Des mots fins de Bordeaux,
Des mots fruités d’Anjou
Où ton palais est le joujou
Des plaisirs nouveaux !

Des mots qui fermentent
Tel un houblon dans un fût,
Des mots troubles à l’absinthe
Et de sa liqueur qui tue !

Des mots Bourbon
À l’effet tourbillon
Pour qu’aucune soif d’idéal
Ne t’égare du réel !

Et pour un double dosage,
Tu auras l’encre facile
Et l’esprit docile
Pour des mots sages !

Pas de Commantaires

écrire une reponse