Acte III : Les saisons

Automne, mon bel automne

Automne, mon bel automne
Photographie Alexandre Fambo ©

Voici venu l’automne, voici venu le moment où la nature danse. Le vent d’automne entraîne nos pensées vers la nostalgie et c’est toute la beauté du monde qui rayonne dans nos yeux. L’automne, c’est le temps de tous les souvenirs et celui de tous les regrets. L’automne lève le voile sur nos sentiments et fait frissonner nos cœurs.

L’automne, mon bel automne, ta beauté m’aveugle et ton innocence m’émeut. J’aimerais fuir au loin avec tes rayons de soleil, j’aimerais danser, ivre, sur la légèreté de ton vent. Automne, mon bel automne, toi qui, par sa force mon amour étonnes, ne vois-tu pas que tu domines mes pensées ! Automne, mon automne chéri, que ton horizon me paraît bien sombre, ne t’arrive-t-il donc jamais de rêver ? Les rêves sont des minutes que le temps n’arrête pas !

Voici venu l’automne, le temps se décompose, sa beauté est insaisissable. L’automne et sa douceur comme deux cœurs inséparables. En automne, le parfum des roses mortes demeure plus encore que la beauté des pétales.

L’automne, mon bel automne, je vois venir au loin, au galop, l’hiver. Ta Nature chérie est prise d’effroi et le froid s’empare de nos âmes. Automne, mon impuissant automne, bientôt, tu regarderas le monde s’assoupir, de ta beauté on retiendra plus que les feuilles mortes que tu auras laissées sur ton chemin. Automne, mon bel automne, mes pensées débordent de nostalgie, ta buée matinale envahit mon cœur.

Automne mon amante, Automne ma maîtresse, j’ai trompé l’été ! Automne, toi qui viens à petits pas, toi qui partiras à grands pas, je te trahirai avec l’hiver.

Pas de Commantaires

écrire une reponse